Lifestyle,  Maternité

Mes Indispensables Grossesse

Une grossesse est une étape mémorable pour toute femme, il est donc judicieux de la commencer sous les meilleurs auspices afin de la rendre plus appréciable. Ainsi, voici la liste de MES indispensables de grossesse (n’engageant que moi), qui se sont révélés essentiels à ma première grossesse et se sont confirmés lors de la seconde.

Tout d’abord, que ce soit une grossesse prévue ou pas, il est recommandé de commencer au plus tôt les vitamines et l’acide folique (même en préconception si possible). Tout cela aide l’embryon mais aussi le système nerveux du fœtus à se développer, et diminue le risque de malformations congénitales, de fausses couches entre autres choses. Il vaut mieux avoir toutes les cartes en main dès le début, et la prise de ces vitamines au moins le premier trimestre est bénéfique. Ils sont d’ailleurs prescrits (quasiment systématiquement) par les professionnels de santé à l’annonce d’une grossesse ou d’un désir de conception.

Au cours de ma grossesse, j’ai été pas mal chamboulée… pour ne pas dire que j’ai eu la sensation d’avoir littéralement perdu la tête ! Heureusement, ce n’est pas toujours le cas mais moi je n’étais plus capable de me rappeler de quoi que ce soit. Une chose qui m’a “soutenue” en cette période trouble, c’est l’agenda papier/ électronique et des applications de grossesse : idéales pour savoir quand prendre RDV mais aussi pour ne pas oublier de s’y rendre ! Il y a tellement d’entrevues à honorer pendant la grossesse : les consultations de gynécologie, les échographies, les prises de sang, l’anesthésiste…. De plus, il y a des délais à respecter pour certaines démarches administratives, pour déclarer sa grossesse ou « réserver » son séjour à la maternité. Ces applications sont très utiles, il en existe plusieurs. Elles sont d’ailleurs bien pour d’autres aspects, comme suivre la croissance du fœtus. Cela explique et montre l’évolution du fœtus, son développement semaine après semaine avec une représentation 2D ou 3D, ainsi que sa taille approximative. C’est quelque chose que l’on suit avec engouement tout au long de la grossesse, on suit l’évolution avant de voir la vraie version de notre bébé au bout des neuf mois.

© Pixabay

Autre indispensable en début de grossesse pour être à l’aise rapidement, ce sont les vêtements de maternité ! C’est tellement satisfaisant et épanouissant de voir son corps changer pour accueillir ce petit être tant désiré. Être habillée en circonstances permet de mettre plus en valeur vos formes de future maman : un beau ventre arrondi au départ puis bien rond et volumineux au dernier trimestre. C’est une chose magnifique et tellement éphémère, qu’il faut l’apprécier et l’assumer pleinement (surtout en cas de dernière ou d’unique grossesse). On n’est pas obligée de se ruiner pour modifier sa garde-robe pour quelques mois. Pour ma part, c’était quasiment que du Kiabi, Asos ou seconde main donc ça reste abordable et de bonne qualité après deux grossesses.

Avant que le corps ne se modifie trop, je vous conseille d’utiliser le plus tôt possible une huile sur le corps, pour préparer la peau à s’étirer sans qu’elle ne craque trop. Attention, aucune huile, crème miracle même hors de prix ne peut garantir zéro vergeture ! Il faut juste être régulière avec une bonne huile naturelle. L’une des meilleures : l’huile d’amande douce pure (pour l’efficacité, les bénéfices et l’odeur), cela retardera et amenuira l’arrivée des vergetures mais ne les empêchera pas pour autant. De plus, avoir le ventre bien hydraté diminue les démangeaisons dues à la peau qui s’étire et tiraille. Enduisez-vous si possible deux fois par jour au troisième trimestre, et pas seulement le ventre ou la poitrine, mais tout le corps car ce ne sont pas les seules zones à se distendre.

L’indispensable que personne ne peut dénigrer, j’ai nommé le coussin d’allaitement/grossesse ! C’est vraiment hyper confortable pour s’installer comme il faut dans le canapé ou mieux, comme deuxième compagnon dans le lit conjugal pour bien caler le ventre et les jambes dans des positions qui soulagent. C’est sûrement devenu mon meilleur ami au cours de mes grossesses, encore plus dans les derniers mois. Je ne pouvais plus dormir sans ! Je vous recommande d’en prendre un rempli de microbilles qui peut vous caler à souhait, et restera presque comme neuf ; alors qu’un rempli de mousse s’affaisse. Il ne vous maintient donc pas correctement. J’ai testé les deux, le verdict est sans appel, j’ai vite vendu le second !

Autre objet assez important, surtout en cas d’allaitement futur, ce sont les coussinets d’allaitement à caler dans le soutien-gorge. J’en avais un lot de quelques-uns lavables – plus épais que ceux jetables en coton – aussi plus écologiques et économiques. Ils m’ont bien été utiles en fin de grossesse quand l’allaitement se préparait. Lorsque vous êtes au travail, si vous n’avez pas vos coussinets sur vous, cela peut-être embarrassant. Cela vous évite aussi la gêne en maternité avec la première montée de lait qui arrive. Enfin cela me semble assez indispensable également pour éviter de se réveiller avec le haut du corps et les draps mouillés, ou d’avoir une belle montée de lait en publique avec les auréoles bien visibles.

Une lecture que j’ai beaucoup appréciée pendant ma deuxième grossesse et dont je voulais vous faire part ici : Les vrais besoins de votre bébé du Docteur Bernadette Lavollay. L’auteure – qui a exercé en Néonatologie et en Maternité – propose une façon de faire différente et centrée sur le bien-être du nouveau-né, ainsi que de la mère. Lorsqu’on lit les premiers chapitres, que l’on voit comment les nouveau-nés arrivaient au monde et étaient « accueillis » il y a encore quelques décennies en France, on se dit que l’accueil du nourrisson est maintenant beaucoup plus humanisé. Plus à l’écoute des besoins physiologiques de l’enfant et donc de la mère.
On voit l’évolution qui s’est effectuée et qui continue de se produire, ce qui est encourageant et rassurant. L’auteure nous aide à avoir les clés pour que tout se passe au mieux pour le bébé dès sa naissance et nous : c’est fait avec professionnalisme, bienveillance, humanité et beaucoup de douceur. Tout est fait pour établir, renforcer le lien mère-enfant ainsi que donner confiance aux mamans.

© Team Jaïne&Co

Ce qui me parait pas mal pour une première grossesse, (voire toutes les grossesses) c’est de profiter de la préparation à la naissance et à la parentalité proposée dès le septième mois de grossesse. Il existe différentes méthodes prodiguées par différents professionnels, à des tarifs variés. Celles effectuées en hôpital ou par une sage-femme sont prises en charge par la sécurité sociale. Ça prépare à ce qui nous attend les derniers mois de grossesse, soit : détecter le moment, les raisons qui doivent nous conduire à la maternité. Comment « gérer » les contractions, ce qui nous attend pour la péridurale ou l’accouchement notamment, puis être informés en cas de complication, césarienne… Le mieux c’est d’y aller accompagnée du futur père, pour qu’il se prépare aussi au Jour J. À l’après aussi. Le papa fait partie de l’aventure, il doit donc être impliqué.
On a aussi un topo sur les soins de la naissance et d’hygiène du bébé, à effectuer dès son arrivée au monde. On peut aussi poser toutes les questions qui nous turlupinent.

Pour finir sur quelque chose de plus léger, optez pour une application ou un livre pour chercher un prénom au futur bébé. Cela peut s’avérer divertissant et permet de se projeter à deux avec le futur papa. On passe du bon temps à échanger sur nos prénoms préférés, à en (re)découvrir certains qui pourraient convenir à nos goûts. On voit de nouveaux horizons, on peut aussi choisir selon nos propres critères : origine, signification, popularité ou selon la première lettre du prénom… ça aide les indécis.

C’est ainsi que se clôture mes indispensables de grossesse. Ils se sont révélés très utiles pour moi, mais cela ne signifie pas qu’ils le seront également pour vous. Je vous donne juste des pistes et vous explique en quoi ça m’a aidée, pendant cette période charnière. À vous de créer votre liste, n’hésitez d’ailleurs pas à nous en faire part en commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *