Books

Tu as promis que tu vivrais pour moi : une belle histoire d’amitié à ne pas manquer

Ce roman, écrit par Carène Ponte, s’est invité sur ma table de chevet au cours du mois d’avril. Je n’avais jamais eu l’occasion de m’intéresser à sa plume. Je suis ravie d’avoir pu le faire.
Ses écrits sont frais, modernes, drôles, touchants et rédigés avec finesse. Un vrai régal !

Avec Tu as promis que tu vivrais pour moi, elle signe probablement l’une des plus jolies histoires d’amitié littéraires !

©livraddict.com

Marie…

Les premières pages vous immergent directement dans une épreuve traumatique vécue par notre héroïne, Molly Greene : la disparition de sa meilleure amie, Marie.

Marie, jeune trentenaire, succombe à la maladie. Elle qui était si lumineuse et amoureuse de la vie…
Comment vivre avec ce trou béant en plein cœur ? Comment résister à l’absence, lorsque l’on fait partie de ceux qui restent ?

C’est sans compter sur l’imagination et l’amour de la défunte qui, pendant des semaines, s’est évertuée à préparer son départ en laissant derrière elle une floppée de lettres.
Durant un an, chaque mois, Molly devra ouvrir une enveloppe et relever le défi qui s’y cache à l’intérieur.

On vous l’a dit : Marie était une amoureuse de la vie…

Comme un journal intime…

Les chapitres sont datés, ce qui permet à l’auteure de faire des bonds dans le temps importants. Ainsi, nous accédons à la moitié des courriers laissés par Marie, dont le contenu va littéralement bouleverser l’existence de notre héroïne principale.
Et là, vous vous dites : “Comment ça “la moitié” ? Et le reste ?”. Pas d’inquiétude, à la fin du roman, vous trouverez l’intégralité de ces lettres.

Ce choix d’écriture nous permet aussi d’être plus proche de Molly. Pas forcément dans le but d’activer un processus d’identification ; mais plutôt en positionnant le lecteur comme spectateur et accompagnateur d’un processus de deuil. Non seulement c’est judicieux, mais c’est réussi !

Une promesse synonyme de fardeau ?

Lorsque Marie demande à Molly de vivre pour elle, au delà de la poésie de ces mots, on songe au poids qu’ils peuvent aussi représenter sur les frêles épaules de notre héroïne. Ne serait-ce pas un véritable fardeau ?

Il ne faut pas lire, ni interpréter, cette demande au pied de la lettre. Le curseur est à placer beaucoup plus loin. En lui faisant tenir cette promesse, elle lui insuffle en fait le courage qu’il lui manque parfois pour prendre des risques et bouleverser sa vie. Ce petit grain de folie et cette confiance en son instinct, qui lui permettraient d’être plus épanouie et heureuse.

À travers les challenges qu’elle lui lance, Marie bouscule Molly en l’incitant à explorer une certaine “quête du soi”. Et ça marche ! Notre héroïne écoute enfin sa petite voix intérieure, muselée depuis tant d’années. Elle se laisse porter par ses envies et n’a désormais plus peur de vivre sa vie comme elle l’entend ! On ne peut dire qu’un grand “OUI !” à cette nouvelle Molly.

©GIPHY

Correspondance avec l’au-delà…

Il faudra un signe du destin pour que Molly décide d’entretenir une correspondance avec sa meilleure amie.
Des petites pastilles notées dans un carnet, dans lesquelles elle exprime ses retours d’expériences, les sentiments qui la traversent, le manque…

J’ai trouvé cette idée particulièrement touchante.
Ces confessions à cœur ouvert participe au processus de deuil enclenché par notre héroïne. Personne ne la juge, personne ne fait semblant de la comprendre. Elle se livre sans retenue. Séquences émotions garanties !

Un roman à la fois léger et profond, frais, pétillant. Un livre qui met de bonne humeur et qui se dévore très rapidement.

Antonin, Libraire Kube.

Un Twist final décevant…

Si j’ai adoré ce roman et l’ai dévoré d’une traite, j’admets avoir été un peu déçue par le final.
Ma déception ne réside pas dans le fond, mais dans la forme. Le lecteur est confronté à une fin un peu bâclée. Tout s’accélère et va limite trop vite…Des ellipses sont faites. On aimerait en savoir plus, avoir plus de détails. On reste sur sa faim…dommage.

Malgré tout, je vous recommande chaleureusement la lecture de Tu as promis que tu vivrais pour moi. Un roman positif, plein de douceur et de traits d’humour qui vous réchaufferont le cœur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *