Humans

VIBES : un accompagnement sur-mesure pour lancer ton podcast !

C’est toujours avec un immense plaisir que nous recevons cette jolie jeune femme, pleine de talents sur notre blog. Elle est de retour sur notre plateforme pour nous parler de son tout nouveau projet : la seule et l’unique, Constance CHENOT !
Elle vient tout juste de lancer son label de podcast(s) : VIBES ! Son objectif ? Vous accompagnez dans la concrétisation de votre projet.

Jaïne&Co : Bonjour Constance, nous te retrouvons 8 mois après ta dernière interview sur Jaïne&Co Magazine ; comment vas-tu ?

Constance : Hello les filles ! Jamais 2 sans 3 ! Grand merci à vous de m’avoir à nouveau invitée sur votre blog.  Je suis ravie de discuter avec vous de mes nouveaux projets et de l’avancée des anciens. Je vais effectivement plutôt bien depuis la dernière fois, la tête toujours aussi tournée vers le futur et remplie de nouvelles idées.
Le projet de Confin’Love m’a appris énormément de choses comme l’organisation, qui me sauve littéralement l’esprit, la créativité et la vie en ce moment !

Jaïne&Co : Tu viens tout juste de lancer VIBES, ton label, peux-tu nous dire ce qui t’as inspiré ce projet et en quoi il consiste ?

Constance : VIBES est un label de podcast que j’ai créé récemment pour officialiser mon activité de coach en création de podcast, mais également pour accompagner des podcasteurs dans la production de leur projet.
Avec ma casquette de productrice, je me charge principalement du montage des épisodes, de l’accompagnement à la création et de la mise en ligne.

Deux types de personnes viennent donc vers moi aujourd’hui :

  • Ceux qui souhaitent être coaché dans la création de leur podcast pour être ensuite indépendant avec leur projet, j’enfile alors ma casquette de coach.
  • Ceux qui souhaitent déléguer la partie technique (montage, diffusion etc.) de leur projet ainsi qu’un accompagnement sur le long terme, et là je porte ma casquette de productrice.

Jaïne&Co : Quelle place occupe le podcast dans la société française actuelle et pourquoi ?

Constance : Depuis 2018, je vois vraiment toute l’ampleur que prend le podcasting dans le paysage audiovisuel français. On voit naître de plus en plus d’hébergeurs, d’évènements et de festivals autour du podcast et bien évidemment de plus en plus de créateurs !
Pour vous donner une idée ; aujourd’hui en France, 5.8 millions de français écoutent un podcast au moins une fois par semaine. Aux dernières nouvelles, 1 750 000 podcasts ont été publiés dans l’Hexagone. Le podcasting prend de plus en plus ses marques dans la vie quotidienne des auditeurs (qui sont eux-mêmes de plus en plus nombreux).
C’est d’ailleurs pour cette raison que les annonceurs et les marques commencent doucement, mais sûrement, à se diriger vers nous, les podcasteurs.

Jaïne&Co : À ton sens, quelles qualités sont nécessaires pour se lancer dans la création d’un podcast ?

Constance : Excellente question !
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la première des qualités pour faire du podcasting n’est pas d’avoir une voix sublime. La qualité principale d’un podcasteur c’est … la résilience !
Effectivement, je le répète très régulièrement à mes coachés : “Ne vous attendez pas à avoir des statistiques extraordinaires dès la première année, surtout si vous partez de 0 !”. 
La patience et la détermination sont vraiment deux qualités à acquérir dès le début du projet. Surtout avec des sujets niches, on peut mettre très longtemps à trouver son audience.
La vision sur le long terme et la patience sont deux éléments beaucoup trop sous-estimés pour beaucoup de bébés podcasteurs, c’est pour cette raison qu’aujourd’hui plus de 70% des podcasts n’atteignent jamais le 10ème épisode. C’est, malheureusement, un chiffre très connu dans le milieu et qui ne baisse pas depuis 2018.

Jaïne&Co : Quels profils de créateurs font appel à toi ?

Constance : Alors, c’est très drôle, je ne travaille qu’avec des femmes ! C’est d’ailleurs toujours elles qui viennent vers moi et jusque-là l’Univers m’envoie vraiment des clientes idéales. Elles sont toutes alignées sur mes valeurs, voire mes croyances parfois, c’est un régal de travailler avec elles ! En ce qui concerne le profil, je travaille autant avec des étudiantes que des trentenaires salariées (ou entrepreneures). En général, elles se tournent vers moi, car elles cherchent un cadre, une structure et évidemment une expertise dans le domaine. J’aime beaucoup leur dire qu’à mes débuts j’ai fait toutes les erreurs possibles et inimaginables et que nous allons éviter de les faire ensemble pour leur projet !

Jaïne&Co : Combien de podcasts as-tu produit depuis la création de Vibes ?

Constance : Alors, j’ai créé en tout 4 podcasts depuis mes débuts et depuis le lancement de VIBES j’ai produit un projet pour une podcasteuse. Sinon j’ai coaché 8 femmes pour se lancer en indépendante.

Jaïne&Co : Peux-tu nous en dire un peu plus sur chacun d’entre eux ?

Constance : Les projets des podcasteuses que j’accompagne sont très divers. Ils peuvent aller du podcast sur le féminisme, à l’Histoire, à du journal intime audio, à des interviews, ou encore à du développement personnel, bref il n’y a aucune limite ni de format, ni de sujet !

©VIBES

Jaïne&Co : Concrètement, comment se déroule ton accompagnement ?

Constance : J’ai créé un accompagnement de 15 étapes précises qui vont de la préparation jusqu’à la diffusion en passant par la technique, étapes que j’envoie personnellement au fur et à mesure de l’avancée de mon/ma coaché(e). Évidemment je suis là pour répondre à toutes ses questions.
Tous mes coachés ont également accès à mon groupe Facebook : La Famille Podcast ; ainsi qu’à une discussion privée uniquement entre eux et moi pour s’aider et se soutenir tous ensemble.

Jaïne&Co : Dans le cadre de Vibes, as-tu rencontré des “échecs” et comment y fais-tu face avec tes coachés ?

Constance : VIBES est encore très récent, je n’ai donc pas encore rencontré beaucoup d’échecs avec. D’autant plus que cela fait maintenant quelque temps que je ne parle plus en termes “d’échecs” mais “d’obstacles à dépasser”.
Néanmoins, il m’est déjà arrivé de devoir remotiver quelques-unes de mes coachées pour plusieurs raisons : comme la perte de confiance en elle et le projet (ce qui me brise le cœur à chaque fois) ou bien d’entendre la fameuse phrase “Mais quelqu’un a déjà eu l’idée”. Deux de mes coachées ont eu exactement la même idée de podcasts et c’est un excellent signe !
Pour tous les lecteurs qui me lisent actuellement, si jamais vous vous êtes déjà dit cette phrase, c’est une fausse excuse. Vous ne ferez jamais à 100% pareil qu’un “concurrent”. Lancez votre projet et considérez votre concurrent comme un collaborateur.

J’ai également remarqué un phénomène très particulier. Certaines de mes coachées les plus motivées vont être à fond pendant tout le coaching, mais vont subitement freiner des 4 fers arrivées à la dernière étape du programme. Lancer le podcast devient trop “réel”, elles prennent peur face à la falaise devant elles et procrastinent d’un coup pendant des semaines. La bande-annonce est prête, les épisodes enregistrés, le compte Instagram lancé, mais non, ça coince au lancement. C’est assez frustrant pour tout le monde.

Jaïne&Co : Quels sont tes prochains objectifs, autant pour ton label que pour tes autres projets ?

Constance : En ce qui concerne VIBES, je compte vraiment collaborer avec un monteur indépendant pour déléguer cette partie-là du processus de production. L’annonce est passée, n’hésitez pas à me contacter !
Sinon pourquoi pas un jour créer une formation en ligne pour remplacer le coaching “one to one”, pour  me libérer du temps (sûrement pour d’autres projets encore !).

Jaïne&Co : Un dernier mot pour nos lecteurs et tes futurs coachés ?

Constance : Je sais à quel point lancer un projet peut faire peur, on a l’impression que le monde entier a les yeux braqués sur nous et attend une erreur à la moindre occasion pour nous sauter dessus. Laissez-moi vous partager ce que 3 ans de podcasting et un an d’auto-entrepreneuriat m’ont appris :
1) Au début, tout le monde s’en fiche de votre projet et personne n’a les yeux braqués sur vous quand vous vous lancez (sauf peut-être votre mère et vos meilleures copines).
2) Profitez au maximum de vos débuts pour accumuler les erreurs et les faux départs, personne ne vous regarde, c’est donc le moment !
3) Visez l’excellence, jamais la perfection. Votre projet ne sera jamais parfait, ne visez jamais cet objectif, il n’existe pas. Mieux vaut un projet imparfait, qu’un projet irréel.
4) Amusez-vous !

Ce sont sur ces mots emplis de bienveillance et de dynamisme que nous clôturons cette interview. Merci Constance de nous avoir accordé de ton temps, pour parler de cette magnifique initiative !
Vous hésitiez à vous lancer ? Nous espérons que ce n’est plus le cas et que vous la contacterez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *